Partir à Rome

Histoire de la Basilique Saint Pierre

Édifice emblématique de la culture catholique, la Basilique Saint Pierre est un incontournable de votre séjour à Rome : que vous soyez religieux ou non ! Elle est considérée comme la plus grande prouesse architecturale de son temps, et lorsque vous serez devant vous comprendrez rapidement pourquoi. Mais pour la visiter il est intéressant de comprendre son histoire, sa construction, sa symbolique… Retrouvez un résumé de l’histoire de la Basilique Saint Pierre dans cet article.

L’histoire de la Basilique Saint Pierre

Son nom a été donné pour rendre hommage au premier pape de l’histoire : Saint-Pierre. La basilique est d’ailleurs construite là où ce pape est enterré.
En effet, au 4ème siècle, l’Empereur Constantin a ordonné la construction d’une première basilique pour le mettre à l’honneur. Ce monument a ensuite peu à peu été laissé à l’abandon à la fin de l’Empire Romain.

Reconstitution de l'ancienne basilique Saint Pierre au Vatican
Reconstitution de la basilique construite au 4ème siècle

Ce n’est qu’en 1506 que le pape Jules II ordonna la construction de la nouvelle basilique : celle que l’on connait aujourd’hui. Sa construction s’est achevée qu’en 1626, soit près d’un siècle plus tard ! Il y a donc eu un grand nombre d’architectes qui y ont contribué : Michel-Ange, Bernini ou encore Bramante pour n’en citer que quelques uns.
Le 18 novembre 1626 marque la consécration de la basilique par le Pape Urbain VIII.

Aujourd’hui, elle fait partie des 4 basiliques principales de Rome. Cependant, bien que ce soit l’édifice religieux le plus important, ce n’est pas la cathédrale de Rome. Cette fonction est remplie par la Cathédrale Saint Jean de Latran.
Enfin, la basilique Saint Pierre de Rome est également inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Sa fonction

Aujourd’hui, c’est ici que le Pape célèbre les liturgies les plus importantes. Les cérémonies principales sont celles de Pâques, Noël ou la Toussaint. Le Pape se présente alors au balcon pour prononcer une bénédiction.
Pendant ces évènements, la place Saint Pierre sur laquelle se trouve l’édifice peut accueillir jusqu’à 150 000 fidèles.

Cependant, vous n’êtes pas obligés d’attendre une date précise pour voir le pape à son balcon. En effet, tous les dimanches vous pouvez assister à l’angélus pontifical soit la prière du pape.

Ses caractéristiques

La Basilique Saint Pierre est l’église catholique la plus grande du monde. En effet, elle peut accueillir 60 000 personnes à l’intérieur. Voici quelques unes de ces caractéristiques pour vous montrer à quel point cette basilique est immense et prestigieuse !

  • 218 mètres de long pour 154 mètres de large
  • 119 mètres de haut
  • 27 chapelles richement décorées
  • 2,3 hectares de superficie
  • Dôme à 136 mètres de hauteur

Que voir dans la basilique ?

La façade

Avant de rentrer à l’intérieur, prenez le temps d’apprécier son extérieur, son architecture et surtout sa façade !
Elle a été réalisée par Carlo Maderno et est surmontée de statues du Christ et de ses apôtres. Vous verrez qu’il y a aussi d’immenses colonnes et un fronton : c’est cette partie triangulaire souvent placée à l’entrée d’un édifice.

Il y a également l’inscription : « IN HONOREM PRINCIPIS APOST PAVLVS V BVRGHESIVS ROMANVS PONT MAX AN MDCXII PONT VII » écrite sur la façade.
Cela signifie « En l’honneur du Prince des Apôtres, Paul V Borghese, grand pontife romain, l’an 1612, 7ème année de son pontificat. »

Façade de la basilique Saint Pierre dans le Vatican.

Enfin, vous pourrez également remarquer que la basilique ne possède pas de clocher. Les cloches se trouvent au-dessous de l’horloge qui se trouve sur la gauche de la façade. Il y en a 6 au total qui sont toutes sonnées en même temps, uniquement lors des grandes occasions comme Pâques ou Noël.

Basilique Saint Pierre au Vatican.

La pietà de Michelangelo

Après votre entrée dans l’édifice, sur votre droite, vous verrez une des statues les plus reconnaissables au monde : la pietà de Michel Ange. Cette œuvre représente la Vierge Marie qui pleure le Christ, mourant dans ses bras après sa crucifixion. Elle mesure plus d’un mètre et domine vraiment cette première partie de la basilique. C’est également la seule œuvre que Michel-Ange a signé.

Statue de la Pietà de Michelangelo dans la Basilique Saint Pierre

Le Maître-autel

Au centre de la basilique se trouve le maître autel. Il est couronné par un immense baldaquin en bronze. Un baldaquin désigne la structure qui vient se placer au-dessus de l’autel.
C’est l’artiste Le Bernin qui a crée celui de la basilique. C’est un des éléments phare de cet édifice notamment car il est placé directement au dessus de la tombe de Saint Pierre ainsi que sous la coupole.
Vous verrez, c’est vraiment l’un des aspects les plus spectaculaires de la basilique !

Maître autel avec le baldaquin situé dans dans la basilique Saint Pierre à Rome

La chaire de Saint Pierre

La chaire est le trône qui se trouve dans l’abside de la basilique (la partie arrière d’un monument qui est souvent arrondie). Il est fait de bois de chêne et surtout est entouré de statues de bronze représentant des saints et des anges. Il est désigné par le terme « Cathedra Petri » qui signifie « siège du pape ».
En effet, c’est un symbole de l’autorité du pape. Lorsque le pape est sacré tel quel, il a alors le devoir d’enseigner et de transmettre l’annonce de l’évangile.

C’est encore un des éléments les plus impressionnants de la basilique de par sa taille mais aussi par son prestige.

Chaire Saint Pierre dans la basilique Saint Pierre à Rome

Les grottes du Vatican

Il y a plusieurs sous-sol dans la Basilique Saint Pierre, et il y en a un que vous pouvez accéder gratuitement. Ce sont les grottes vaticanes : vous y verrez des tombes d’anciens rois, reines et papes datant d’après le Xème siècle. La sépulture de Saint Pierre est la tombe la plus connue : c’est celle du premier pape. C’est alors un lieu sacré où les photos sont interdites.
Vous y verrez également diverses œuvres d’art datant de l’Antiquité. L’entrée se fait par un petit escalier étroit : ne le manquez pas !

Tous ces éléments sont des parties de la basilique que vous pouvez visiter gratuitement. Personnellement, nous trouvons que de le faire seul est moins intéressant car vous n’avez pas forcément d’explications détaillées sur ce que vous voyez. Vous pouvez alors faire des visites guidées qui permettent de comprendre et apprécier davantage l’édifice.

La Nécropole

La nécropole est une partie plus cachée et bien moins connue de la basilique car elle se trouve sous terre ! En effet, il y a deux sous-sols où sont exposées des sépultures. Certaines datent du 1er siècle ! Il y a également dans la nécropole d’autres sépultures païennes, joliment décorées avec des fresques.

L’accès à la nécropole se fait uniquement par visite guidée. Ce sont des vestiges très anciens qui demandent donc une sécurité supplémentaire lors des visites. D’autant plus que si vous étiez seuls, la visite de cette partie de la basilique ne serait pas vraiment appréciable.

Grotte souterraine en dessous de la basilique Saint Pierre à Rome

Pour réserver, vous devez envoyer un mail à scavi@fsp.va et indiquer les noms et nombre de visiteurs, la langue ainsi que vos disponibilités.

La coupole de la Basilique Saint Pierre

La coupole de la basilique Saint Pierre est un peu un symbole de Rome. En effet, c’est elle que l’on peut voir même de très loin dans la ville. Nous avons de la chance car elle peut être visitée, et cela mérite vraiment le détour !

L’accès se trouve sur la droite, à l’extérieur du monument (lorsque vous êtes en face). Puis, pour monter en haut du Vatican, et donc dans ce fameux dôme, vous aurez plusieurs étapes à franchir.

Coupole de la Basilique Saint Pierre

L’accès à la coupole

Pour commencer, il y a un premier pallier à 231 marches. Pour l’atteindre, vous pouvez soit prendre l’ascenseur, soit grimper ces nombreuses marches. Ce n’est pas particulièrement une ascension rude, bien au contraire ! Vous aurez à ce stade, une vue en hauteur de l’intérieur de la basilique.

Ensuite, vous pouvez continuer, mais cette fois-ci, la montée pourra se faire uniquement à pied. Il y a 320 marches à gravir. La montée est un peu plus difficile, mais loin d’être impossible. Les marches sont plutôt raides et les passages assez étroits.
C’est surtout à la fin que ça se complique un peu. Il n’y a pas de rambardes pour se tenir mais uniquement une corde pour monter les dernières marches. Cela ne demande tout de même pas une condition physique très poussée, mais notez que si vous avez du mal à marcher ou à vous tenir debout, cette dernière partie risque d’être compliquée pour vous.

Escalier à monter pour aller à la coupole de la Basilique Saint Pierre

Mais pour les plus courageux, la vue d’en haut vaut vraiment le coup ! Vous pourrez voir tout Rome en ayant une magnifique perspective. C’est le meilleur point de vue sur la place Saint Pierre ! C’est vraiment une vue à couper le souffle qui s’étendra devant vous.

Place Saint Pierre depuis le haut de la Basilique Saint Pierre au Vatican

Pour le retour sur terre ferme, la descente se fait par un autre passage. Les marches sont de nouveau un peu raides et étroites, mais en descendant, c’est toujours plus simple !

Vous pouvez visiter la coupole de la Basilique Saint Pierre en visite guidée. Cela vous permet d’avoir des informations plus poussées sur ce que vous voyez.

Visiter la Basilique Saint Pierre : billets et réservations

Maintenant que vous en savez un peu plus sur cet édifice, il est primordial d’aller le visiter. Cela vous permettra de vraiment comprendre ce que nous avons expliqué et surtout de voir de vos propres yeux l’un des plus beaux édifices au monde.

Bien que l’entrée soit gratuite, il est quand même vivement recommandé de réserver des billets à l’avance pour éviter d’attendre trop longtemps (parfois plus d’une heure).

→Pour en savoir plus, lisez notre article sur les visites de la Basilique Saint Pierre

Cet article vous a été utile ?

Recommandez-le en lui donnant une note

1/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *